Vous affichez les résultats de 1 à 9 sur un total de 9.
  • Qu'est-ce qui fait qu'une vie mérite d'être pleurée ? Une lecture éthique d'Antigone

    Intervention extraite des 10 heures de l'éthique, organisées le 2 juin 2014 à la Bellevilloise, Paris

    Publié le : 13/06/2014 | Auteur : Roland Schaer, Philosophe, ancien directeur Sciences et Société, Cité des sciences et de l’industrie, enseignant Département de recherche en éthique, université Paris Sud.

  • Bénéfice individuel de la recherche

    Intervention tirée de la journée Les 50 ans de la Déclaration d'Helsinki, organisée sous le haut patronage de la Ministre des Affaires sociales et de la santé, et de la Secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la recherche au Ministère de la santé le 3 juin 2014.

    Publié le : 16/07/2014 | Auteur : François Lemaire, Ancien président de la Direction de la recherche clinique, AP-HP

  • Impact des représentations de la maladie d'Alzheimer dans ce que "savoir" signifie

    "À partir des résultats d'une étude menée par la Fondation Médéric Alzheimer, nous évoquerons les évolutions du regard porté sur la maladie d'Alzheimer, les personnes malades et les aidants au cours de ces cinq dernières années. En effet, la maladie d'Alzheimer donne lieu à une production tant médiatique que culturelle de plus en plus riche, nuancée et complexe. "

    Publié le : 18/11/2013 | Auteur : Laëtitia Ngatcha-Ribert , Docteur en sociologie, chargée d'études au pôle études et recherche, Fondation Médéric Alzheimer

  • Impact des représentations de la maladie d'Alzheimer dans ce que "savoir" signifie

    "À partir des résultats d'une étude menée par la Fondation Médéric Alzheimer, nous évoquerons les évolutions du regard porté sur la maladie d'Alzheimer, les personnes malades et les aidants au cours de ces cinq dernières années. En effet, la maladie d'Alzheimer donne lieu à une production tant médiatique que culturelle de plus en plus riche, nuancée et complexe. "

    Publié le : 18/11/2013 | Auteur : Laëtitia Ngatcha-Ribert , Docteur en sociologie, chargée d'études au pôle études et recherche, Fondation Médéric Alzheimer

  • "Que pour bien agir, il faut agir à propos"

    "Comment faire pour que l'annonce soit attentive à la singularité du patient, laquelle ne doit pas être confondue avec la particularité, de sorte que tout protocole, toute procédure, toute technique scientifiques semblent inappropriés ? Nous nous mettrons en quête d'une éthique de l'à propos, où intuition et raisonnement s'équilibreront, en un sens résolument montaignien."

    Publié le : 18/11/2013 | Auteur : Eric Fiat, Maître de conférences en philosophie, université Paris Est Marne-la-Vallée

  • Quelle politique pour les personnes en situation de handicap cognitif ?

    La maladie d'Alzheimer est encore souvent perçue comme une conséquence inévitable du vieillissement. Parler de "maladie" a, de ce point de vue, constitué un changement important : le fatalisme n’était plus de mise ; un effort de recherche était nécessaire. Il devenait concevable de soigner la maladie, ou à défaut de retarder sa survenue ou de ralentir son évolution. Sans revenir sur ces acquis, il convient aujourd’hui d’enrichir ce paradigme...

    Publié le : 25/11/2013 | Auteur : Fabrice Gzil, Responsable du Pôle Réseaux, Espace éthique/IDF

  • Diversité d'itinéraires, d'acteurs, de termes, de probabilités et de temporalités

    L’itinéraire des premiers signes aux étapes des investigations cliniques puis de l’annonce est censé réduire les incertitudes et permettre l’intégration du diagnostic. Toutefois le discours des familles témoigne d’incertitudes qui limitent la valeur du diagnostic et sa capacité à susciter l’adhésion aux offres de soins à venir. Il s’agit d’examiner, dans la diversité des itinéraires et des rencontres possibles, ce qui participe à ce phénomène.

    Publié le : 03/10/2013 | Auteur : Pascal Antoine, Professeur de psychopathologie, laboratoire URECA EA 1059, Labex DISTALZ, université Lille 3

  • Connaître la maladie, soutenir les personnes, mobiliser nos solidarités

    "Quelle serait la signification de cette exigence de savoirs médicaux et scientifiques investis dans la recherche de traitements et de soins personnalisés, sans que ne soient déployées d'autres formes de savoirs ? Ceux qui témoignent du souci de notre société à la cause de l'autre vulnérable dans la maladie."

    Publié le : 18/11/2013 | Auteur : Jean Claude Ameisen, Professeur d’immunologie, université Paris 7, président du Comité consultatif national d’éthique

  • D'un désir mortifère d'immortalité. À propos du transhumanisme

    Les mouvements transhumanistes affichent l'obsession de "réaliser" un idéal d'humanité grâce aux technosciences. Ils mettent notamment l'accent sur les prouesses en matière de longévité et s'aventurent parfois à annoncer l'immortalité comme possible. Du mythe à la réalité, le passage serait-il donc aujourd'hui permis ?

    Publié le : 23/08/2013 | Auteur : Jean-Michel Besnier, Professeur de philosophie, Sorbonne-Université