Notre Newsletter
    Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 23.
  • Lanceurs d’alerte : le devoir de signalement s’impose-t-il ?

    Débat organisé par l'Espace éthique/IDF dans le cadre de la Nuit des débats 2016 à la Mairie du 4ème arrondissement.

    Publié le : 05/04/2016 | Auteur : Albert Ogien , Sociologue, directeur de recherche au CNRS, CEMS-IMM EHESS / William Bourdon , Avocat au barreau de Paris / Nicole Marie Meyer , Chargée de mission à Transparency International France

  • Lanceurs d’alerte : la légitime vigilance des citoyens

    "En un mot, chaque fois qu’un lanceur d’alerte révèle un secret impliquant l’intérêt général, un même problème se pose : celui de la propriété sociale de l’information, c’est-à-dire qui a le droit de savoir quoi à quel sujet ?"

    Publié le : 24/03/2016 | Auteur : Albert Ogien , Sociologue, directeur de recherche au CNRS, CEMS-IMM EHESS

  • Créer une dynamique de gouvernance régionale partagée

    "Mettre de l’humain dans la mise en place du plan, c’est créer les espaces de rencontre et d’échange où l’information circule, où le stratégique se confronte au réel, où se capitalisent les expériences."

    Publié le : 29/03/2016 | Auteur : Michel Clanet , Président du Comité de suivi du Plan maladies neurodégénératives

  • Responsabilité et gouvernance de la recherche

    Cette intervention a été filmée lors de l’édition 2015 des 10 heures de l’éthique, à la Bellevilloise, Paris.

    Publié le : 15/07/2015 | Auteur : Arnold Munnich , Chef du service de génétique médicale, hôpital Necker-Enfants Malades, AP-HP

  • Légitimer nos décisions dans l’accès aux soins et aux traitements en temps de pandémie

    "Comment sélectionner le bon décideur ? Souvent, cette question signifie, sur un plan général : qui doit décider, de l’expert ou du profane ? C’est naturellement cette question qui est à l’horizon des débats sur la responsabilité de chacun des membres de la société dans l’établissement de protocoles de tri pour l’accès aux soins."

    Publié le : 08/09/2014 | Auteur : Benjamin Simmenauer , Professeur agrégé de philosophie, EA 1610 [Étude sur les sciences et les techniques - éthique, science, santé et société]

  • Attribuer un coût à la vie humaine : La démocratie face au rationnement en santé

    Vidéo extraite de la journée Allocation des ressources et équité dans l'accès aux soins, organisée par l'Espace éthique/Ile-de-France le 20 mai 2014

    Publié le : 02/07/2014 | Auteur : Paul-Loup Weil-Dubuc , Chercheur en éthique, Espace de réflexion éthique région Ile-de-France, laboratoire d'excellence DISTALZ

  • Journée Allocation des ressources et équité dans l'accès aux soins

    Captation de la journée Allocation des ressources et équité dans l'accès aux soins, organisée par l'Espace éthique/Ile-de-France le 20 mai 2014, sous la direction de Paul-Loup Weil-Dubuc.

    Publié le : 02/07/2014 | Auteur : Espace éthique/IDF

  • L'invention éthique

    "Comment peut-on prétendre, lorsque l’autre n’est plus en mesure de saisir par lui-même le meilleur pour lui-même, se substituer à lui pour prendre à sa place les décisions dont on suppose qu’il n’aurait pas manqué de les prendre s’il avait joui de toute son autonomie ?"

    Publié le : 07/07/2014 | Auteur : Jean-Pierre Clero , Professeur de philosophie à l'université de Haute-Normandie

  • Décision en santé : maîtrise impossible de l'incertitude

    "Nous avons tendance à oublier et plus encore à refouler l’incertitude inhérente à l’avenir, sans doute parce qu’elle renvoie à ce qui fait de l’homme un être fini, exposé à l’irruption soudaine de la maladie, à l’errance, à l’ignorance et à la mort. Cette intolérance à l’incertitude va de pair avec un besoin de certitude auquel la science tente de répondre."

    Publié le : 11/02/2014 | Auteur : Paul-Loup Weil-Dubuc , Chercheur en éthique, Espace de réflexion éthique région Ile-de-France, laboratoire d'excellence DISTALZ

  • La médecine envahie par la technologie

    Au-delà de l'éthique, la bioéthique s'interroge sur la crainte que les découvertes révolutionnaires de la biologie moderne ne conduisent à une sorte de " Hiroshima cellulaire ", s'attaquant à l'individu pour le transformer pour altérer la forme humaine dont nous avons reçu l'héritage. Notre monde, dominé par la rationalité techno-scientifique est en droit de s'interroger sur la démesure humaine qui suscite un intarissable élan vers un monde moderne que l'on croit meilleur malgré une belle série de catastrophes.

    Publié le : 19/06/2003 | Auteur : Herbert Geschwind , Professeur, cardiologue, département d'enseignement et de recherche en éthique médicale, Faculté de médecine, Université de Paris XII Val-de-Marne - Créteil

  • Pages