Notre Newsletter
/
    Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 19.
  • Demain, le temps du trépas nous sera-t-il compté lui aussi ?

    "Pour que l’établissement ne subisse pas une décote sur ce financement spécifique, le séjour devra être compris entre 4 et 12 jours, et vous êtes invités à ne pas mourir avant minuit ou après, dans le décompte de ces journées les mieux valorisées."

    Publié le : 02/10/2017 | Auteur : Catherine Ollivet , Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93

  • Prise en charge des maladies chroniques : Redéfinir et valoriser le rôle du médecin généraliste

    Prise de position officielle de l'Académie nationale de Médecine du 21 juin 2016

    Publié le : 07/07/2016 | Auteur : Académie nationale de médecine

  • Enjeux des limitations et arrêts de traitements

    "Parfois, certains refus resteront inexpliqués, énigmatiques. Le médecin ne comprendra jamais et se demandera toujours ce qui a pu motiver ce refus, intimement convaincu qu’il y a quelque chose d’incompréhensible derrière cette posture d’un malade qui a décidé « de ne se donner aucune chance ». Et inversement, ce dernier ne comprenant pas l’attitude du médecin cherchant à le convaincre."

    Publié le : 10/03/2017 | Auteur : Pierre Basset , Médecin responsable de l’unité douleur et soins palliatifs, hôpital de Chambéry

  • Valeurs, Bien commun, Engagement

    Texte de l'intervention de Paul-Loup Weil-Dubuc lors des Assises Valeurs de la République, du Bien commun et de l'engagement, au Sénat le 13 mars 2017.

    Publié le : 17/03/2017 | Auteur : Paul-Loup Weil-Dubuc , Chercheur en éthique, Espace de réflexion éthique région Ile-de-France, laboratoire d'excellence DISTALZ

  • Penser un pluralisme des voies thérapeutiques

    "Mais ne voit-on pas qu'il y a une forme de violence – pour les soignants comme pour les soignés - dans cette standardisation temporelle là où la qualité du soin ne résiste pas à la contrainte d'un rythme ou d'une cadence imposée."

    Publié le : 13/04/2017 | Auteur : Léo Coutellec , Maître de Conférences en épistémologie et éthique des sciences contemporaines, directeur de l'équipe « Recherches en éthique et épistémologie » (Université Paris-Saclay, INSERM, CESP U1018), membre de POLETHIS et de l'Espace éthique/IDF

  • Soins sans consentement en psychiatrie, comprendre pour bien traiter

    "La pratique de la psychiatrie sous contrainte renvoie sous différents aspects à une période antérieure à la promotion des droits des malades, et à des temps alors peu regardants sur l’autonomie d’un patient d’abord considéré dans son « aliénation » et sa dépendance à la maladie."

    Publié le : 24/11/2015 | Auteur : Marc Dupont , Directeur d’hôpital, Direction des Affaires juridiques, AP-HP

  • Jamais tranquille... La vie face au cancer du sein

    Dans le cadre de l'édition 2014 d'Octobre rose 2014, le mois du cancer du sein, l'Espace éthique vous propose ce témoignage.

    Publié le : 21/10/2014 | Auteur : Sylvie Froucht-Hirsch , Anesthésiste réanimateur, Fondation Ophtalmologique Rothschild, auteur de Le temps d’un cancer – Chroniques d’un médecin malade, Éditions érès

  • Reconnaître et préserver les capacités décisionnelles de la personne dans les maladies neurologiques dégénératives évolutive à impact cognitif

    "La seule présence de troubles cognitifs ne permet pas de conclure à l’incapacité. Quand ces troubles sont légers, comme au début de la maladie d’Alzheimer, ils n’empêchent pas forcément de prendre des dispositions en connaissance de cause. Les troubles du comportement sont cependant aussi, bien sûr, à prendre en compte."

    Publié le : 05/09/2014 | Auteur : Laurence Hugonot-Diener , Psychogériatre, Hôpital Broca, AP-HP, consultation mémoire CMRR Paris-Sud et à Mémorys (réseau Alzheimer du sud Parisien)

  • Résumé des séances du séminaire Anticipation

    Résumé de l'ensemble des séances du séminaire 2015, consacré à la thématique "Anticipation(s) : Penser et agir avec le futur"

    Publié le : 30/03/2015

  • L’éthique du soin au cœur des petites choses

    "Ces petites choses, comme ils nous disent, on les dit petites car elles sont non visibles, non mesurables. On parle de choses, car elles ne sont pas nommées, elles ne sont pas prescrites. C’est un geste, une parole, un silence, un sourire, une présence… Ce qui permet au patient de se sentir propre, de se sentir vivant, de se reconnaître, de garder confiance…"

    Publié le : 20/02/2014 | Auteur : Marie-Claude Vallejo , Cadre de santé, CHU de Toulouse, doctorante au Département de recherche éthique, université Paris Sud, auteure de Une approche philosophique du soin. L’éthique au cœur des petites choses, éditions érès

  • Pages