/
    Vous affichez les résultats de 1 à 4 sur un total de 4.
  • Fin de vie des personnes polyhandicapées

    "La responsabilité décisionnelle finale des soins et de l’accompagnement de la fin de vie des personnes polyhandicapées doit rester celle du médecin référent. Mais celui-ci ne doit jamais décider seul, ni dans l’urgence et, comme l’y oblige la loi, sa décision ne peut être prise qu’après la mise en œuvre d’une procédure collégiale authentique, rigoureusement organisée."

    Publié le : 04/02/2015 | Auteur : Gérard Ponsot, Ancien professeur de médecine, Membre du bureau du CESAP et du Conseil d’administration du Groupe polyhandicap France

  • Le corps sur le devant de la scène, dans la maladie de Parkinson

    "La maladie force à une nouvelle intimité. La première fois que j’ai du faire prendre une douche à mon mari, j’ai eu le sentiment de ne plus savoir faire ce que j’ai pourtant pratiqué avec de nombreux malades, comme si la dimension affective venait perturber mon savoir faire. Lui a perçu mon malaise qu’il a interprété comme de l’agacement parce qu’il pense qu’il s’agit d’une réaction « normale »."

    Publié le : 04/09/2014 | Auteur : Frédérique Lanneau, Infirmière, épouse d’une personne atteinte de la maladie de Parkinson

  • La prise en charge des patients en état végétatif chronique et pauci-relationnel : l’humanité au quotidien

    Au sein de notre société normative basée sur l’image du corps parfait et de la performance, à quoi peut correspondre la vie des patients en état végétatif chronique et quel est le sens de leur prise en charge ?

    Publié le : 27/09/2013 | Auteur : Béatrice Albinet-Fournot, Médecin, Unité EVC/EPR,  Clinique Korian, Canal de l’Ourcq, Paris / Nicolas Gegout, Psychologue, Unité EVC/EPR,  Clinique Korian, Canal de l’Ourcq, Paris

  • Pas vraiment la mort, mais plus non plus vraiment la vie

    Les états végétatifs prolongés, pathologies hors du commun, qui ne s'inscrivent pas dans un schéma classique évolutif : une période de soins qui déboucherait sur une amélioration attendue. Témoignage d'une ergothérapeute.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Frédérique Petitpré, Ergothérapeute, hôpital Maritime de Berck, AP-HP