/
    Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 16.
  • Porter en imagination, voire en utopie, de nouvelles idées

    "[Les débats dont se saisiront les Espaces éthique régionaux] doivent naturellement être orientés sur les choix possibles pour lesquels la philosophie, les sciences humaines et sociales et le droit sont interpellées et appellent un travail multidisciplinaire effectif sous tendant le respect des postures de chacun et l’ouverture vers des avancées épistémologiques de chacune des disciplines participantes."

    Publié le : 12/02/2014 | Auteur : Christian Hervé, Professeur des Universités en médecine légale et droit de la santé , Directeur du Laboratoire d'éthique médicale, de droit de la santé et de santé publique de la faculté Necker-enfants Malades

  • Les tests génétiques peuvent-ils conduire à l'eugénisme ?

    Réflexion autour de la notion d'eugénisme et de ses limites, à travers notamment un commentaire du philosophe et bioéthicien Glenn McGee.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : David Smadja, Professeur de philosophie à l’Espace éthique, AP-HP

  • Génétique, politique et législation

    Les tests génétiques réunissent tous les facteurs soulignants les conflits, les contradictions et donc la difficulté de tracer de nouvelles frontières à notre humanité. Ce texte d'ouverture vise par conséquent à interroger la médecine, la santé publique et la société pour tenter de mesurer l'ampleur de la tâche du législateur.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Jean-François Mattei, Professeur de pédiatrie et de génétique médicale, député des Bouches-du-Rhône

  • La médecine envahie par la technologie

    Au-delà de l'éthique, la bioéthique s'interroge sur la crainte que les découvertes révolutionnaires de la biologie moderne ne conduisent à une sorte de " Hiroshima cellulaire ", s'attaquant à l'individu pour le transformer pour altérer la forme humaine dont nous avons reçu l'héritage. Notre monde, dominé par la rationalité techno-scientifique est en droit de s'interroger sur la démesure humaine qui suscite un intarissable élan vers un monde moderne que l'on croit meilleur malgré une belle série de catastrophes.

    Publié le : 19/06/2003 | Auteur : Herbert Geschwind, Professeur, cardiologue, département d'enseignement et de recherche en éthique médicale, Faculté de médecine, Université de Paris XII Val-de-Marne - Créteil

  • La négligence est-elle une violence ?

    L’homme moderne s’est libéré de ces liens nécessaires au sein d’une communauté comme on casse une chaîne. Ce n’est plus l’individu qui est au service du groupe mais le contraire. La collectivité s’est mise au service du bien-être individuel. Mais si l’individu moderne n’est plus lié aux autres, il lui est toujours possible de ne pas vouloir s’acquitter de sa dette.

    Publié le : 16/11/2005 | Auteur : Eric Fiat, Maître de conférences en philosophie, université Paris Est Marne-la-Vallée

  • Droits de l'homme : l'exigence de valeurs communes

    Ce texte inédit est publié en hommage à Jonathan Mann et à Mary Lou Clements-Mann est tiré d'entretiens avec Emmanuel Hirsch. In Droits de l'homme et pratiques soignante, textes de référence 1948-2001, 2è edition augmentée, AP-HP/Doin 2001

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Jonathan Mann, Professeur de Santé publique et Droits de l'homme, École de santé publique, Université de Harvard, États-Unis

  • L'originalité du débat belge sur l'euthanasie

    Retour sur le débat autour de la légalisation de l'euthanasie en Belgique, avec un exposé des différentes positions et arguments politiques, sociétaux, culturels, religieux ou philosophiques

    Publié le : 06/08/2003 | Auteur : Mylène Botbol-Baum, Professeure de philosophie et bioéthique, facultés de Médecine et des Sciences Philosophiques et Professeure à l'Unité d'éthique biomédicale UCL (Université Catholique de Louvain), Bruxelles

  • Expérience réunie en tant que médecin officiel et membre de la Commission nationale suisse d’éthique

    Un médecin suisse aborde sur la législation helvétique sur le suicide assisté et l'euthanasie ainsi que les problématiques juridiques, éthiques et morales qui émergent de ces situations.

    Publié le : 14/03/2012 | Auteur : Jean Martin, Médecin de santé publique, membre de la Commission nationale suisse d’éthique et du Comité international de bioéthique de l’UNESCO

  • Hans Jonas : exercice de responsabilité et droit de mourir

    Comment la philosophie de Hans Jonas, notamment le "Principe responsabilité" nous permet-elle de mieux aborder la question du droit à mourir ?

    Publié le : 06/08/2003 | Auteur : David Smadja, Professeur de philosophie à l’Espace éthique, AP-HP

  • Principes de l'éthique médicale et interculturalité

    "Si le principe de bienfaisance est la pierre d'angle de l'éthique biomédicale, ce principe peut-il transcender les spécificités culturelles ? Peut-il être contesté par des cultures autres que celles à qui appartient la mise en œuvre de ce principe ? En un mot, la médecine est-elle plus qu'une culture pour étendre son territoire sur le monde humain ?"

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Didier Sicard, Président d’honneur du Comité consultatif national d’éthique

  • Pages