/
    Vous affichez les résultats de 1 à 7 sur un total de 7.
  • Le problème difficile de l'attribution des greffons issus de patients décédés : exemple de la greffe de foie chez l'adulte

    Le nombre de candidats à une greffe hépatique n’a cessé d’augmenter, alors que le nombre de greffons n'a pas augmenté dans les mêmes proportions. Cette inadéquation pose la question d’une juste répartition de ce bien rare, une particularité de la greffe hépatique étant l'absence de suppléance artificielle.

    Publié le : 02/09/2010 | Auteur : Serge Duperret, Praticien hospitalier, Service de réanimation chirurgicale, HCL, Lyon, docteur en éthique, Université Paris-Sud - Paris-Saclay

  • Grands prématurés : enjeux éthiques de la décision en néonatologie

    "Doit-on laisser mourir les enfants nés très prématurément, sous prétexte qu'ils ont un risque de survivre handicapé ? Une telle abstention ne s'apparente-t-elle pas à un meurtre par omission ? Et si l'on fait ce choix, comment définir le niveau de risque, le niveau de handicap qui, a priori, autoriserait de ne rien tenter pour sauver ces nouveau-nés ? Peut-on laisser survivre malgré tout ces enfants, ou doit-on arrêter les soins qui leur sont prodigués, c'est-à-dire arrêter leur vie ?"

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Michel Dehan, Chef de service de pédiatrie et de réanimation néonatale, hôpital Antoine-Béclère, AP-HP

  • Plaidoyer pour la prévention de la violence en institution gérontologique

    "Des situations de violence viennent fracturer la chaîne des soins dans ses aspects techniques mais aussi relationnels. C’est de cette question que nous voudrions débattre ici."

    Publié le : 04/09/2003 | Auteur : Bernadette Le Nouvel, Psychologue clinicienne, hôpital Broca, AP-HP

  • Faire mourir dans des délais réglementaires ?

    Publié le : 23/03/2009 | Auteur : Bernard Devalois, Médecin responsable de l’unité de soins palliatifs, centre hospitalier de Pontoise / Louis Puybasset, Professeur de médecine, Neuro-réanimation Chirurgicale Babinski, Département d'Anesthésie-Réanimation, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP-HP, université Pierre et Marie Curie, Paris 6 / Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Prendre authentiquement en charge la douleur de malades en fin de vie

    Publié le : 26/09/2008 | Auteur : Philippe Poulain, Docteur, consultation de la douleur, Institut Gustave-Roussy, Villejuif

  • Bénévolat et lien social des personnes vulnérables

    Les associations de bénévoles en milieu hospitalier et à domicile se réclament de valeurs communes : le principe de non-abandon des personnes vulnérables, l’approche globale de la personnes âgée, malade et handicapée dans la continuité et en complémentarité avec les soignants. Toutefois, des obstacles importants liés à la complexité du contexte de leur intervention ne peuvent être ignorés.

    Publié le : 20/06/2008 | Auteur : Françoise Demoulin, Responsable du bénévolat à la Fondation Claude Pompidou, présidente de l’Alliance nationale des associations en milieu de santé (ANAMS)

  • Alzheimer : le cumul des vulnérabilités

    Publié le : 11/07/2008 | Auteur : Catherine Ollivet, Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93