Vous affichez les résultats de 1 à 6 sur un total de 6.
  • Alzheimer : entre protection de la personne et respect de sa liberté

    "Doit-on protéger au risque d’entraver ? Doit-on laisser sans soins celui qui du fait d’une démence ou d’un trouble psychiatrique s’y oppose ? Doit-on laisser libre d’errer celui qui déambule ou le maintenir en contention ? Peut-on et doit-on consentir pour autrui quand celui-ci n’est plus capable de discernement?"

    Publié le : 28/09/2015 | Auteur : Véronique Lefebvre des Noettes, Psychiatre du sujet âgé, docteure en philosophie pratique et éthique médicale

  • Prise de décision, consentement et directives anticipées dans la maladie d'Alzheimer: approches éthiques

    En janvier 2011, l'Espace éthique Alzheimer a été associé au projet européen Alcove à travers ses réflexions sur le respect des droits et de la dignité de la personne atteinte par la maladie d'Alzheimer (et apparentées).

    Publié le : 28/02/2011 | Auteur : Espace national de réflexion éthique sur la maladie d'Alzheimer

  • Statut juridique de la personne atteinte par la maladie d'Alzheimer placée en établissement

    Premier atelier de travail organisé par l'Espace national de réflexion éthique sur la maladie d'Alzheimer en mars 2011, cette rencontre s'est attachée à mieux comprendre les enjeux nouveaux posés au droit par la maladie d'Alzheimer dans les domaines, par exemple, du consentement aux soins en établissement. Quel statut pour le consentement libre et éclairé chez la personne malade ?

    Publié le : 03/09/2011 | Auteur : Espace national de réflexion éthique sur la maladie d'Alzheimer

  • Le statut trop obscur de la maladie d'Alzheimer

    L'auteur de ce texte de 2000, psychosociologue, dresse un état des représentations entourant la maladie d'Alzheimer auprès des soignants et de la population.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Jocelyne Extra, Consultante psychosociologue

  • Protéger sans contraindre

    Il est bien évident que la première personne dont nous pensons qu'elle doit être protégée, c'est le patient lui-même. Il faut protéger le patient atteint d'Alzheimer. Mais de quoi plus précisément ?

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Geneviève Laroque, Présidente de la Fondation nationale de gérontologie

  • Alzheimer : une exigence partagée

    Publié le : 18/11/2008 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay