/
    Vous affichez les résultats de 1 à 3 sur un total de 3.
  • Dormez, je le veux !

    "Du point de vue médical, d’où vient qu’une mort apaisée est une mort choisie et maitrisée ? D’où vient qu’une bonne mort est une mort accélérée ? D’ou vient qu’une mort endormie est une mort préférable ? D’où vient que la sédation est un sommeil ? D’ou vient que l’euthanasie et le suicide assisté sont de tels tabous qu’il faille nécessairement les intégrer à la médecine alors que leur raison d’être en est une parfaite contradiction ?"

    Publié le : 19/01/2015 | Auteur : Sylvain Pourchet , Médecin (Paris), ancien responsable de l’unité de soins palliatifs de l’hôpital Paul Brousse (AP-HP) et du Diplôme Universitaire d’accompagnement et soins palliatifs de l’université Paris Sud

  • Innovation biomédicale et médecine personnalisée : Critères de choix et valeurs démocratiques

    Quels enjeux entourent la question de la médecine personnalisée, comment éviter les effets d'annonces délétères et quel débat mettre en place pour permettre l'adaptation de ces technologies à un soin digne ?

    Publié le : 06/01/2014 | Auteur : Emmanuel Hirsch , Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • De l’humain augmenté au posthumain

    "La question qui se pose alors est de savoir si ce projet d’augmentation est vraiment en rupture avec le désir de perfectionnement lié à la nature humaine, ou si ce n’est pas le cas. Quand on y regarde de près et en dépit des apparences, il semble bien que ce sont toujours les mêmes aspirations qui sont à l’œuvre dans ce qui apparaît en définitive comme un mouvement continu et que rien ne permet de penser que l’augmentation biotechnologie de l’être humain mettrait inévitablement en danger les pratiques et les valeurs fondamentales qui nous tiennent à cœur, même si elle crée de réelles tensions."

    Publié le : 29/10/2019 | Auteur : Bernard Baertschi , Maître d’enseignement et de recherche, Institut Éthique, Histoire, Humanités, université de Genève