Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 1009.
  • Vieillissement et nouvelles technologies : Enjeux éthiques et juridiques. Pour des technologies au service des capabilités et du bien commun

    Rapport commandé par la Filière Silver Économie - Novembre 2019

    Publié le : 03/12/2019 | Auteur : Fabrice Gzil, Responsable du Pôle Réseaux, Espace éthique/IDF / Solenne Brugère, Avocate, Cabinet b Ethics

  • Don de corps à la médecine : comment éviter que dissection ne rime avec transgression ?

    "Notre conception de la dignité reconnue de manière inconditionnelle à la personne humaine relève d’un ordre qui devrait éclairer notre approche du recours à la dissection. La Déclaration d’Helsinki évoque le juste équilibre à trouver entre objectifs de l’expérimentation et droits de la personne. S’agissant d’un cadavre, cet équilibre pourrait se comprendre entre objectif scientifique et souci de préserver la dignité du cadavre, tant au cours de l’intervention que dans les conditions de sa conservation puis de sa crémation."

    Publié le : 03/12/2019 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Avis 132 du CCNE : Questions éthiques soulevées par la situation des personnes ayant des variations du développement sexuel

    "Longtemps ignorées, les « personnes intersexes » sont aujourd’hui mieux connues grâce aux efforts de leurs associations pour faire connaître leurs difficultés et leur ressenti de séquelles d’interventions chirurgicales précoces. Répondant à des demandes associatives ainsi qu’à celle du Directeur général de la santé, le CCNE a entrepris une réflexion sur la situation des personnes concernées par des « variations de développement sexuel »."

    Publié le : 02/12/2019 | Auteur : Comité consultatif national d'éthique

  • De l’humain augmenté au posthumain

    "La question qui se pose alors est de savoir si ce projet d’augmentation est vraiment en rupture avec le désir de perfectionnement lié à la nature humaine, ou si ce n’est pas le cas. Quand on y regarde de près et en dépit des apparences, il semble bien que ce sont toujours les mêmes aspirations qui sont à l’œuvre dans ce qui apparaît en définitive comme un mouvement continu et que rien ne permet de penser que l’augmentation biotechnologie de l’être humain mettrait inévitablement en danger les pratiques et les valeurs fondamentales qui nous tiennent à cœur, même si elle crée de réelles tensions."

    Publié le : 29/10/2019 | Auteur : Bernard Baertschi, Maître d’enseignement et de recherche, Institut Éthique, Histoire, Humanités, université de Genève

  • Scientifiques et animaux de laboratoire : une relation impossible ?

    En France, la science a recours à près de deux millions d’animaux pour améliorer la vie quotidienne et le savoir humain. Mais, au regard des débats actuels sur l’éthique et le bien-être animal, quelle vision les scientifiques ont-ils de l’utilisation de ces modèles animaux ? Cet article a été rédigé dans le cadre du Master « Master Journalisme, culture et communication scientifiques » de l’Université Paris-Diderot, en partenariat avec l’Espace éthique Île-de-France.

    Publié le : 24/10/2019 | Auteur : Guillaume Marchand, Journaliste spécialisé dans les questions de science et société

  • Hommage à Jacques Lebas, une figure emblématique de l’humanitaire

    Figure emblématique de l’humanitaire (ancien Président de Médecin du monde), Jacques Lebas est intervenu sur le front du Sida et a inventé, au sein de l’AP-HP, la première « consultation précarité ». Dès 1995, il a fait partie de la cellule de réflexion de l’Espace éthique, témoignant de son expérience internationale et de ses engagements en France auprès des plus vulnérables. Il nous as quittés le 18 octobre 2019.

    Publié le : 21/10/2019 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay / Jacques Lebas, Médecin, Président de l’Institut de l’humanitaire, membre d’honneur de la CREE

  • Bioéthique : l’heure est désormais à l’arbitrage de choix responsables

    "Est-il encore possible d’encadrer – pour ne pas dire d’interdire ? Adopter une position réflexive simplement prudente, tenter de discriminer entre l’acceptable et ce qui ne le serait pas, c’est se voir d’emblée accusé de passéisme, voire de discriminations à l’égard de revendications qui arguent du principe de justice dans l’accès sans restriction à tous les possibles."

    Publié le : 01/10/2019 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Pionnière dans le champ du polyhandicap, Élisabeth Zucman vient de mourir

    Élisabeth Zucman est morte dans la nuit du 13 au 14 septembre 2019. Elle est était née le 11 août 1930. L’Espace éthique de la région Île-de-France perd une amie : il s’associe à celles et ceux qui pleurent ce médecin d’exception ayant voué une partie de son existence aux personnes polyhandicapées.

    Publié le : 16/09/2019 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • La sédation, les directives anticipées et la privatisation de la mort

    "Personne ne désire souffrir ou mourir. La mort et la souffrance nous posent les mêmes questions à tous. Mais, tandis que l’inspiration des Soins Palliatifs consistait à donner une réponse à ces questions, celle des procédures consiste à traiter la question comme on traite un problème. Et donc à lui répondre … par la technique."

    Publié le : 26/08/2019 | Auteur : Jérôme Sainton, Médecin et bioéthicien, Reims

  • La loi relative à la bioéthique : entre éthique et politique

    "Le concept même de responsabilité scientifique semble équivoque au moment où les capacités d’intervention sur le vivant sont susceptibles d’affecter l’intégrité de la personne, sa liberté, avec un impact direct sur la vie démocratique. Du point de vue de leur usage sur le comportement des personnes, les neurosciences justifieraient une plus juste attention."

    Publié le : 25/07/2019 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay / Valérie Depadt, Maître de conférences, Université Paris 13, Sciences Po Paris, Conseillère de l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France

  • Pages