Notre Newsletter
    Vous affichez les résultats de 1621 à 1630 sur un total de 1650.
  • Isolement des personnes très âgées et demandes à mourir : Comment un visage ami peut tout changer

    La qualité de la présence suffit : s’asseoir et être là, par le regard doux, le toucher respectueux, la parole et le sourire sincères, le silence habité parfois.

    Publié le : 07/07/2023 | Auteur : Sylvie Debouverie , Responsable de l’équipe bénévole d’accompagnement de personnes gravement malades ou en fin de vie à Paris, association les Petits Frères des Pauvres. Bénévole d’accompagnement depuis 12 ans

  • « Cette vie ne vaut pas la peine d’être vécue ». Critique d’un jugement banal

    Que peut-on effet dire de la valeur de la vie d’une personne autre que soi-même ? Pour qu’un jugement à la troisième personne soit possible sur une vie particulière, il nous faudrait disposer de critères objectifs. Or, les critères auxquels nous pourrions penser semblent arbitraires et dangereux.

    Publié le : 07/07/2023 | Auteur : Paul-Loup Weil-Dubuc , Responsable du Pôle Recherche, Espace de réflexion éthique Ile-de-France, laboratoire d'excellence DISTALZ

  • Trouble de conscience permanent et législation sur la fin de vie : l’incertitude comme boussole

    En somme, l’incertitude et le doute restent probablement les seules boussoles raisonnables de l’arrêt des thérapeutiques en réanimation chez ces patients souvent jeunes traumatisés, sans maladie sous-jacente, sans directive anticipée ni personne de confiance désignée.

    Publié le : 07/07/2023 | Auteur : Anne-Claire de Crouy , Médecin chef de service de médecine physique et de réadaptation, CMPA, Neufmoutiers / Jonas Pochard , Médecin Anesthésiste Réanimateur, département d’Anesthésie-Réanimation, Hôpital Bicêtre - APHP – Université Paris Saclay

  • Contre le mè phunaï, "plutôt n'être pas né" : le dévouement indéfectible

    Publié le : 07/07/2023 | Auteur : Pierre Bétrémieux , Docteur en philosophie, EA 1610, membre du conseil de vigilance de la Fédération des associations pour adultes et jeunes handicapés

  • Euthanasie pour souffrance psychique, errance mortelle

    “Dialoguer” avec le patient sur un prétendu “désir de mort” n’est pas une voie à suivre, pour la simple raison qu'il ne s'agit pas d'un “thème” à aborder, mais d'une tendance à endiguer, contre laquelle le sujet ne peut se protéger suffisamment.

    Publié le : 17/07/2023 | Auteur : Geert Hoornaert , Psychologue clinicien, psychanalyste membre de l'Association Mondiale de Psychanalyse

  • Demandes de mort, fin de vie, vieillesse : Médecins, acceptons d’être bousculés

    Le débat sur la fin de vie devrait pouvoir faire bouger les lignes. La question de l’accès aux soins palliatifs doit pouvoir être posée avec audace et courage, au-delà du cadre de la maladie grave en phase avancée ou terminale qui seule, dans la loi, peut donner accès à la sédation profonde et continue. L’épuisement existentiel, notamment dans le grand âge et de surcroit, lorsque le handicap s’y ajoute, est une réalité qui doit pouvoir être prise en compte.

    Publié le : 17/07/2023 | Auteur : Nathalie Nisenbaum , Médecin coordinateur en EHPAD, Paris

  • Face à la souffrance existentielle, que peut la médecine ?

    Publié le : 17/07/2023 | Auteur : Anne-Caroline Clause-Verdreau , Médecin de Santé publique, Responsable de la mission Observatoire, Espace éthique/IDF

  • Chambres mortuaires : Prendre soin des morts et des endeuillés

    La professionnalisation des personnels des chambres mortuaires et leur rattachement aux Directions des soins et des activités paramédicales ont légitimé l’importance de la prise en soin du patient décédé et de l’accompagnement de ses proches. Pour chaque patient et famille accueillis se dessine une histoire de vie unique à prendre en compte sans jugements de valeurs.

    Publié le : 17/07/2023 | Auteur : Yannick Tolila Huet , Cadre de santé - Chambres mortuaire des Hôpitaux Bichat-Claude Bernard et Beaujon, AP-HP, Présidente de la Collégiale des Professionnels de Chambres mortuaires / Samuel Murot , FF Cadre de santé – Chambres mortuaires Henri Mondor et Albert Chenevier, Vice-président de la Collégiale des Professionnels de Chambres mortuaires, AP-HP Hôpitaux universitaires Henri-Mondor

  • La révolution des rites funéraires

    Contrairement aux idées reçues, de nombreux endeuillés ne sont pas du tout désorientés au moment d’organiser des obsèques et sont assez réalistes dans la relation marchande avec les pompes funèbres. Mais que survienne la mort d’une personne jeune ou pire d’un enfant, et c’est un drame absolu que la société sait de moins en moins bien gérer.

    Publié le : 17/07/2023 | Auteur : François Michaud Nérard , Membre du Conseil national des opérations funéraires, ancien directeur général de la SEM des Services funéraires – Ville de Paris

  • Approche de la mort et familles en souffrance : l’importance de la communication.

    "Elle m’a alors demandé si elle avait le temps de rentrer chez elle pour prendre quelques affaires. Elle voulait être présente, à ses côtés, pour le dernier instant. Je ne pouvais pas lui répondre, nul ne connaît l’heure. Je lui ai simplement dit que son mari allait mourir et qu’à ma connaissance, pour des raisons qu’on n’explique pas, la plupart du temps les personnes meurent au moment où le proche s’absente."

    Publié le : 17/07/2023 | Auteur : Christine de Gouvion Saint Cyr , Bénévole d’accompagnement, administratrice de la SFAP, vice présidente de l’association de bénévoles Être-là Grand Paris

  • Pages