/
    Vous affichez les résultats de 21 à 24 sur un total de 24.
  • Maladies génétique et tests : Quelques repères

    Texte d'ouverture du numéro de Lettre de l'Espace éthique consacrée au tests génétiques. En présentant les différents types de maladies génétiques, ce texte permet de clarifier les enjeux abordés dans la suite de la lettre.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Marie-Louise Briard, Professeur honoraire de génétique

  • Le test génétique, moyen de confirmer le diagnostic clinique

    "L'analyse de l'ADN permet de mettre en évidence la ou les mutations responsables d'une maladie. Cet examen est parfois inutile parce que le diagnostic est bien établi et sans ambiguïté, mais pour les malades, l'analyse moléculaire apporte la "preuve" qu'il manquait."

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Marc Jeanpierre, Généticien, laboratoire de biochimie et de génétique moléculaire, groupe hospitalier Cochin - Tarnier - Saint- Vincent-de-Paul - La Roche-Guyon, AP-HP.

  • Le test génétique : un acte clinico-biologique

    "Le test génétique ne peut se résumer à un simple examen de laboratoire, en raison de ses conséquences pour l'individu et pour sa famille. Un tel test peut avoir un retentissement parfois lourd de conséquences, en raison de son caractère considéré comme absolu, définitif, irrémédiable (" C'est inscrit dans les gènes "), même si le diagnostic clinique de la maladie génétique a déjà été posé."

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Delphine Héron, Généticienne clinicienne, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP-HP

  • Le test génétique, bouleversement ou apaisement d'une vie ?

    Au cours de la consultation génétique, un important bouleversement se produit, dès lors que le bien individuel (celui du patient) ne correspond pas au bien commun (celui représenté par l'équipe). Ces situations interrogent fortement les systèmes de pensée des intervenants, remettent en question le fonctionnement des équipes et interpellent fortement l'éthique dans ses dimensions humaine et universelle.

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Marcela Gargiulo, Docteur en Psychologie, Fédération de Neurologie, groupe hospitalier Pitié- Salpêtrière, AP-HP

  • Pages