Vous affichez les résultats de 21 à 30 sur un total de 174.
  • Comment (re)-mobiliser la société ? Le cas de la crise sanitaire

    Réflexion autour des conditions à la fois théoriques et concrètes d'une association plus grande de la population aux problèmes qui affectent toute la société, à travers l'exemple de la crise sanitaire.

    Publié le : 02/09/2010 | Auteur : Benjamin Simmenauer, Professeur agrégé de philosophie, EA 1610 [Étude sur les sciences et les techniques - éthique, science, santé et société]

  • Concilier morale et progrès biomédical

    Publié le : 26/10/2010 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Concilier rareté et contraintes financières

    Par les arbitrages politiques et financiers qu'elle suppose, la rareté fait naître un questionnement éthique : comment allouer justement les ressources ? Sur quels critères et selon quelles procédures ?

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Sylvie Chantereau, Direction des finances, AP-HP

  • Concurrence et éthique : quelle conciliation possible ?

    Publié le : 18/05/2009 | Auteur : Elisabeth G. Sledziewski, Maître de conférences de philosophie politique, Université de Strasbourg (Institut d'Etudes Politiques) et Espace éthique /AP-HP, membre du conseil scientifique de l’Espace éthique Alzheimer

  • Croire au possible même face aux maladies les plus désespérantes

    L’étrangeté de la maladie d’Alzheimer, ses modes d’expression variables d’une personne à l'autre et dans le temps, ses définitions et approches scientifiques changeantes selon la spécialité médicale ou soignante qui s’en préoccupe, nous met tous en bien grande difficulté pour approcher la personne qui en est atteinte.

    Publié le : 09/09/2010 | Auteur : Catherine Ollivet, Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93

  • De l’éthique individuelle à l’éthique citoyenne

    Toutes les questions relatives au soin relèvent de l’éthique, parce que le soin possède une dimension relationnelle essentielle : tout soin se donne dans une relation.

    Publié le : 02/09/2010 | Auteur : Philippe Barrier, Professeur de philosophie, Lauréat de l'Académie de Médecine, docteur en sciences de l’éducation, enseignant associé au Département de recherche en éthique, université Paris Sud

  • Devant la pandémie grippale : une mobilisation éthique

    Justifié ou excessif,l'émoi suscité par la menace pandémique semble n'être le fait que d'une lointaine catégorie d'experts, médecins, technocrates ou politiques, tandis que les bonnes gens n'auraient qu'à attendre que ça leur tombe dessus en se demandant à quelle sauce vaccinale ou antivirale il vaudrait mieux pour eux être mangés.

    Publié le : 05/11/2009 | Auteur : Elisabeth G. Sledziewski, Maître de conférences de philosophie politique, Université de Strasbourg (Institut d'Etudes Politiques) et Espace éthique /AP-HP, membre du conseil scientifique de l’Espace éthique Alzheimer

  • Dialogue sociétal en situation d’urgence : apprendre des crises

    Comment comprendre et apprendre des crises, vouloir les gérer, mieux les anticiper, dans l’intérêt collectif et non comme un tremplin à la notoriété à la conquête ou à la séquestration du pouvoir par le savoir ?

    Publié le : 09/10/2009 | Auteur : Annie Clerc de Marco, Médecin, consultante experte en risques

  • Directives et discussions anticipées : du dispositif juridique à l’acte de soin

    "Le dispositif des directives anticipées est peu connu et utilisé des patients avec une très faible appropriation par les professionnels de santé, alors que les réflexions successives menées par Didier Sicard2, et le Comité consultatif national d’éthique CCNE en promeuvent le développement et le renforcement en proposant de les rendre contraignante pour l’équipe médicale."

    Publié le : 05/02/2015 | Auteur : Pascale Vinant, Praticien hospitalier, Unité mobile douleur et soins palliatifs, groupe hospitalier Cochin-Saint Vincent de Paul-La Roche Guyon, AP-HP

  • Discrimination et lèpre dans le Japon moderne

    "Si, dans toutes les sociétés, les lépreux ont fait l’objet de sévères mesures d’exclusion, la situation du Japon est paradoxale. Alors qu’en Europe les léproseries disparaissent les unes après les autres vers la fin du Moyen Âge, c’est précisément à l’époque moderne que fut mise en place au Japon une législation discriminatoire qui ne sera même pas reconsidérée avec l’avènement d’un traitement curatif après 1945. Nous nous proposons ici d’analyser les circonstances historiques qui ont permis la perpétuation de cette discrimination à contre courant des pratiques dans les pays occidentaux."

    Publié le : 17/06/2003 | Auteur : Philippe Chemouilli, Service de long et moyen séjour neurologique, hôpital Albert Chenevier, AP-HP

  • Pages