Vous affichez les résultats de 71 à 80 sur un total de 590.
  • Humaniser et se parler

    Publié le : 01/05/2016 | Auteur : Bernard Meile, Membre d'Advocacy-France

  • L’intimité à l’épreuve du handicap

    Intervention du 10 mai 2016 dans le cadre du réseau "Situations de handicap"

    Publié le : 11/05/2016 | Auteur : Sebastian J. Moser, Chercheur en sociologie, Laboratoire d'Excellence DISTALZ, Espace éthique/IDF

  • L’engagement dans le soin, une certaine idée de notre démocratie

    Publié le : 29/07/2016 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Que s’est-il passé pour que nous en soyons arrivés là ?

    "Car s’il s’agit de faire de la médecine, de traiter de la même façon, par des protocoles comme en oncologie, en cardiologie, par des stratégies thérapeutiques, une crise « de violence » nécessite d’être maîtrisée, d’être médiquée, de la même façon que l’on attache un malade inconscient pour qu’il n’arrache pas sa perfusion, on va attacher un malade psychiatrique le temps qu’il se calme. Aucune nécessité de tenter de le contenir en le maintenant physiquement, en le touchant, en lui parlant, en restant auprès de lui."

    Publié le : 15/11/2016 | Auteur : Paul Machto, Psychiatre honoraire des hôpitaux, Psychanalyste

  • Médecine : les relations humaines vont-elles devenir une option payante ?

    « Le temps c’est de l’argent » : cette maxime déjà bien connue dans l’économie de services — pensez au regard exaspéré des serveurs dans certains restaurants si vous n’avez pas le bon goût de commander rapidement ! — est resté un tabou absolu quand on parle des métiers du soin et de la médecine. Pourtant, la standardisation du soin, sa spécialisation qui transforme les soignants en techniciens, et l’individualisme croissant des patients peuvent faire imaginer un soin dans lequel la relation humaine serait devenue une simple perte de temps. Mais pouvons-nous vraiment penser un malade sans entourage et une médecine sans relations ? C’est le débat qui a été soulevé le 14 novembre 2016 entre le sociologue Sebastian J. Moser et le philosophe Philippe Barrier à l’occasion de la deuxième séance du séminaire de l’Espace éthique Île-de-France « Anticiper le futur de la santé, un enjeu éthique ».

    Publié le : 23/11/2016 | Auteur : Sébastien Claeys, Responsable communication et stratégie de médiation, Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France

  • Penser un pluralisme des voies thérapeutiques

    "Mais ne voit-on pas qu'il y a une forme de violence – pour les soignants comme pour les soignés - dans cette standardisation temporelle là où la qualité du soin ne résiste pas à la contrainte d'un rythme ou d'une cadence imposée."

    Publié le : 13/04/2017 | Auteur : Léo Coutellec, Chercheur en philosophie des sciences, Espace de réflexion éthique région Ile-de-France, laboratoire d'excellence DISTALZ

  • De l'éthique vers la pratique

    "C'est pourquoi, il ne faut pas sous-estimer l'impact concret des valeurs éthiques dans l'accompagnement et le soin. Finalement, ne serait-ce pas ce qui contribue le plus à assurer la continuité et le bien-être, mais aussi le confort des personnes ? En effet, la reconnaissance de l'éthique comme un principe fondamental peut permettre d'impulser une certaine dynamique de part et d'autre de la relation de soin et d'accompagnement."

    Publié le : 20/04/2017 | Auteur : Alicia Jovin, Chargée de mission empowerment et pairémulation, Direction des métiers d'accompagnement des personnes en situation de handicap de la Croix-Rouge

  • Trois valeurs pour faire face à la violence

    "Passé le temps des actions et réactions immédiates face à ces violences meurtrières, nous arrivons chaque jour un peu plus, dans le temps de l’oubli médiatique et le temps de la guérison pour les moins atteints physiquement et/ou psychiquement. Oui mais pour tous les autres ? Dans quelle temporalité va s’inscrire leur vie maintenant ?"

    Publié le : 04/02/2016 | Auteur : Catherine Ollivet, Présidente du Conseil d’orientation de l’Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France, Présidente de France Alzheimer 93

  • La notion de tolérance à la lumière de la nouvelle loi sur la fin de vie

    Prenant l'exemple de la fin de vie, dans ses dimensions légales et culturelles, Domitille Gueneau-Peureux questionne l'ambigüité intrinsèque de la tolérance, à la fois socle du vivre-ensemble républicain, mais aussi symbole de ses limites.

    Publié le : 21/03/2016 | Auteur : Domitille Gueneau-Peureux, Infirmière spécialiste clinique en Equipe mobile d’accompagnement et de soins palliatifs

  • "Réparer les vivants" : un cœur en partage

    Puissant et contrasté, le film de Katell Quillevéré, inspiré de l’ouvrage de Maylis de Kerangal, nous immerge dans l’insouciance de trois adolescents vite interrompue par un accident de voiture, dans lequel Simon perdra la vie, et dans la question du don d’organes posée à des proches accablés par la brutalité de cette disparition d’un enfant promis à un bel avenir.

    Publié le : 22/02/2017 | Auteur : Monique Charron, Rédactrice médicale et chroniqueuse culturelle

  • Pages