/
    Vous affichez les résultats de 1 à 10 sur un total de 594.
  • Bioéthique : après le vote du Sénat la proposition de loi évolue

    Le projet de loi bioéthique poursuit sa navette entre l’Assemblée nationale et le Sénat. Après avoir achevé mercredi 29 janvier l’examen du texte, les sénateurs l’ont adopté en première lecture mardi 4 février, par 153 voix contre 143, non sans l’avoir largement amendé, notamment dans le domaine de l’assistance médicale à la procréation (AMP ou PMA pour procréation médicalement assistée). Les sénateurs conservateurs sont revenus sur plusieurs mesures phares du texte qui avait été voté par l’Assemblée nationale. Si l’ouverture de l’AMP à de nouvelles catégories de personnes ou l’accès à l’identité des donneurs pour les personnes conçues par don de gamètes sont maintenus, de nouvelles limites ont été posées. Celles-ci modifient sensiblement non seulement la portée de la loi, mais aussi son sens.

    Publié le : 11/02/2020 | Auteur : Valérie Depadt, Maître de conférences, Université Paris 13, Sciences Po Paris, Conseillère de l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France

  • Quand la bioéthique entre à l’école

    "L’Espace éthique propose dans un premier temps une concertation avec les enseignants afin de convenir d’un sujet et d’identifier des personnes clés pour nourrir le débat. L’Espace éthique ne se positionne pas comme un intervenant mais comme un interlocuteur des enseignants. Par la suite, une conférence avec les élèves est organisée pour leur présenter le projet : faire une restitution de leur travail devant leurs camarades avec des témoignages et du dialogue, puis une seconde restitution ouverte au grand public à la mairie du IVe."

    Publié le : 30/01/2020 | Auteur : Antonin Cabioch, Rédacteur scientifique

  • Synthèse des journées d'éthique 2019 : Reconnaître les expériences et les expertises

    Synthèse des deux Journées d'éthique Alzheimer et maladies neurodégénératives, organisées les 12 et 13 novembre 2019 à Reims

    Publié le : 16/12/2019 | Auteur : Anne-Caroline Clause-Verdreau, Médecin de Santé publique, Responsable de la mission Observatoire, Espace éthique/IDF

  • Le modèle social du handicap

    "Tandis que le modèle médical se focalise sur la rééducation ou normalisation des personnes handicapées, le modèle social se bat pour la rééducation ou la normalisation de la société, pensée et conçue pour répondre aux besoins de tous ses citoyens. Ce modèle demande un changement de paradigme, en insistant sur les capacités de chaque personne handicapée, au lieu d'accentuer leur handicap."

    Publié le : 16/12/2019 | Auteur : Bachir Kerroumi, PHD, chercheur en disability studies et conception universelle / Stéphane Forgeron, Consultant en disability studies et modèle social

  • Scientifiques et animaux de laboratoire : une relation impossible ?

    En France, la science a recours à près de deux millions d’animaux pour améliorer la vie quotidienne et le savoir humain. Mais, au regard des débats actuels sur l’éthique et le bien-être animal, quelle vision les scientifiques ont-ils de l’utilisation de ces modèles animaux ? Cet article a été rédigé dans le cadre du Master « Master Journalisme, culture et communication scientifiques » de l’Université Paris-Diderot, en partenariat avec l’Espace éthique Île-de-France.

    Publié le : 24/10/2019 | Auteur : Guillaume Marchand, Journaliste spécialisé dans les questions de science et société

  • Hommage à Jacques Lebas, une figure emblématique de l’humanitaire

    Figure emblématique de l’humanitaire (ancien Président de Médecin du monde), Jacques Lebas est intervenu sur le front du Sida et a inventé, au sein de l’AP-HP, la première « consultation précarité ». Dès 1995, il a fait partie de la cellule de réflexion de l’Espace éthique, témoignant de son expérience internationale et de ses engagements en France auprès des plus vulnérables. Il nous as quittés le 18 octobre 2019.

    Publié le : 21/10/2019 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay / Jacques Lebas, Médecin, Président de l’Institut de l’humanitaire, membre d’honneur de la CREE

  • La sédation, les directives anticipées et la privatisation de la mort

    "Personne ne désire souffrir ou mourir. La mort et la souffrance nous posent les mêmes questions à tous. Mais, tandis que l’inspiration des Soins Palliatifs consistait à donner une réponse à ces questions, celle des procédures consiste à traiter la question comme on traite un problème. Et donc à lui répondre … par la technique."

    Publié le : 26/08/2019 | Auteur : Jérôme Sainton, Médecin et bioéthicien, Reims

  • La loi relative à la bioéthique : entre éthique et politique

    "Le concept même de responsabilité scientifique semble équivoque au moment où les capacités d’intervention sur le vivant sont susceptibles d’affecter l’intégrité de la personne, sa liberté, avec un impact direct sur la vie démocratique. Du point de vue de leur usage sur le comportement des personnes, les neurosciences justifieraient une plus juste attention."

    Publié le : 25/07/2019 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay / Valérie Depadt, Maître de conférences, Université Paris 13, Sciences Po Paris, Conseillère de l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France

  • Faire face aux refus d’accès aux soins que subissent trop souvent les personnes vivant avec un handicap

    En 2019, 22 % des personnes vivant avec un handicap ont subi un refus de soin selon le sondage Handifaction qui a été conçu pour nous permettre de savoir si les personnes vivant avec un handicap ont bien été soignées au cours des deux derniers mois. Pascal Jacob, fondateur de l’association Handidactique et du sondage Handifaction nous explique son engagement et sa démarche.

    Publié le : 20/05/2019 | Auteur : Pascal Jacob, Président d'Handidactique, administrateur de la FHF

  • Espace numérique en santé : qu’en sera-t-il du patient numérique ? »

    "Agnès Buzyn invoque à juste titre à « un humanisme dans le numérique, un numérique incarné par des humains ». Il convient donc de fonder ensemble ce socle de valeurs communes et ce système de vigilance afin non pas de résister à ces mutations qui interviennent au plan international, mais de les accompagner et de les enrichir d’une réflexion démocratique exigeante"

    Publié le : 09/05/2019 | Auteur : Emmanuel Hirsch, Directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, professeur d’éthique médicale, université Paris-Sud /Paris-Saclay

  • Pages